Réducs & Codes Promos
sur matériel informatique

Consultez notre rubrique BONS PLANS

Appstore : le fremium dépasse le premium

Publié par Rédac Mobile mardi 12 juillet 2011

Une étude menée par Flurry (cabinet d'audit marketing et stratégique orienté applications mobiles) remet en question le paradigme longtemps admis, selon lequel le meilleur modèle économique pour les applications mobiles serait le premium.
Revenus du top 100 des applications de jeux
Afin de pouvoir mener à bien cette étude, le cabinet Flurry a sélectionné le top 100 des applications mobiles de jeu en janvier 2011 puis en juin 2011. Pour rappel les applications premium sont payées lors du téléchargement (un prix relativement modeste de 0.99$ généralement). Le fremium est un modèle dans lequel le jeu est téléchargeable gratuitement et insère un système de monnaie virtuelle, dont l'utilisation est optionnelle.
Lorsqu'on regarde l'évolution de la proportion premium/fremium entre janvier et juin 2011, on s'aperçoit qu'il y a inversion des proportions entre les deux modèles, à l'avantage du fremium. Flurry pense qu'il s'agit du modèle dominant à ce jour.
Dans le modèle de distribution traditionnel (premium), le succès se mesure directement par le nombre d'exemplaires du logiciel vendus. Avec le modèle fremium, le succès et les revenus sont comptablement déconnectés mais statistiquement corrélés.
Dans le modèle fremium, le premier effet de la gratuité du téléchargement du jeu est que le nombre de joueurs qui vont acquérir l'appli augmente mathématiquement. Il y a la partie stable des joueurs intéressés qui téléchargeront le jeu qu'il soit payant ou non, à laquelle s'ajoute une proportion supplémentaire de joueurs qui achètent le jeu car il est gratuit. Le second effet est donc une augmentation automatique du nombre de joueurs qui vont potentiellement acheter les add-ons payants.
Les analyses de Flurry montrent que la proportion des joueurs qui achètent les add-ons se situe entre 0,5% et 6% de la masse des joueurs. Ce qui veut dire que plus de 90% des joueurs ne paient rien. Mais que les joueurs qui sont prêts à payer paient beaucoup plus que le prix habituel d'un jeu premium (0,99$). Enfin, dans un modèle fremium, il est possible d'identifier la cible des joueurs satisfaits : ce sont ceux qui achètent les add-ons. Alors que dans un modèle classique on connait le nombre d'acheteurs mais non ceux qui en sont satisfait. Selon Flurry, ce modèle de fremium est le modèle économique d'avenir pour les applications mobiles de jeu.

Related Posts with Thumbnails

La Chaîne Vidéo

Pub

Auteur Google+

Revue de Presse

La Semaine Mobile - Revue de presse hebdomadaire

Etudes statistiques

Etudes statistiques sur l'iPhone

Agenda

L'agenda de toutes les manifestations sur la mobilité

News Insolites

Les news insolites

Wallpapers

téléchargement de fonds d'écran pour iphone

Rejoignez-nous sur Facebook

BlogRoll

  • Post de test - Integration IFTTT - [image: smartphone pour senior] Voici un petit post de test, destiné à valider la publication simultanée et automatique sur Twitter et Facebook. Plus d'inf...
    Il y a 3 mois
  • La tablette Cyprien Gaming - [image: La tablette Thomson Cyprien Gaming] Voici une opération commerciale de pur opportunisme marketing afin de diversifier les sources de revenus de Cypr...
    Il y a 11 mois
  • Tap Publisher - Présentation de la société Tap Publisher est le créateur d'une plateforme de développement logiciel d'application mobile en code natif pour les appareils fo...
    Il y a 2 ans
  • Achats de Noel : la tablette Surface Pro 3 - [image: Achats de Noël] La tablette des fêtes, était jusqu'au millésime 2014 de Noël, plutôt l'Apple iPad. Cette année, Microsoft fait le forcing : dans se...
    Il y a 2 ans